#LinenTrends SS15 Comme des Garçons Comme des Garçons

Loin des modèles rouge sang de sa ligne principale montrée à peine 16 heures plus tôt, Rei Kawakubo calme le jeu. Lignes 2D, look garçon et gamine. Dans l’esprit superpositions qu’elle avoue elle-même porter volontiers. T.shirts à volants sous une robe simple, pantalons de lin à cascades de rubans : une modestie qui va bien à l’époque.

see complete collection > Style.com
© Photo: Yannis Vlamos / Indigitalimages.com

  • email
  • Facebook
  • Twitter
  • MySpace
  • Print

#LINENTRENDS MARIMEKKO’S SS15 FASHION COLLECTION MINDSCAPES

Ocean waves, turfs and swirls. Tropical jungles. Floral oases in the city. Marimekko’s spring/summer 2015 fashion collection, led by Noora Niinikoski, reflects the invigorating feeling one can experience when faced with the force of nature. It creates an escape from the hectic everyday life by bringing elements of the nature into the urban environment. The prints of the collection glow in the shades of the blue sky, cool sand and warm sun. An exciting addition to the print design team, Finnish artist Kustaa Saksi makes his Marimekko debut in the collection with two fascinating patterns that offer a fresh interpretation of Marimekko’s design language.

See our article about Mindscape collection for HOME at Maison&Objet

Linen line

  • email
  • Facebook
  • Twitter
  • MySpace
  • Print

#LinenTrends SS15 : lin et cuir chez LOEWE

A Paris vendredi, Jonathan Anderson a dévoilé sa première collection femme pour la griffe de luxe espagnole Loewe.
Propriétaire de Loewe, LVMH lui avait confié les rênes de la marque l’année dernière. Le créateur avait déjà donné un aperçu de la direction qu’il allait prendre en juin dernier quand il a dévoilé ses premières créations et accessoires pour homme à Paris.. Le côté androgyne de la collection est un thème clé que l’on retrouve dans toute l’oeuvre du designer.
Sans surprise, les mannequins ont donc défilé pantoufles masculines en cuir aux pieds. L’idée de « tout détruire pour mieux recommencer » vue chez les hommes cet été était également présente chez les femmes. Cuir et lin étaient bien-sûr au coeur du défilé : pièces asymétriques déchirées, puis raccommodées, beaucoup de tons bruns, noirs et blancs, et un thème vaguement marin exprimé à travers des cordes brutes et des filets à poissons rappelant les villages de pêcheurs espagnols.

Chargé de « reconfigurer les codes » de cette maison dont il a pris la direction artistique en 2013, Jonathan Anderson explique après le show avoir voulu un résultat moins rigide que par le passé. « J’ai voulu m’éloigner des clichés. Quand je pense à une femme espagnole, ça ne m’évoque pas des structures rigides, nocturnes, je vois quelqu’un de libre. Je me suis dit que le lin et le coton, associés au cuir, pouvaient être modernes », raconte le jeune homme né en Irlande du Nord, qui possède par ailleurs sa propre marque, JW Anderson. (AFP)

Source de l’article lepopulaire.fr

  • email
  • Facebook
  • Twitter
  • MySpace
  • Print

Les lins crissants de Christian Wijnants #PFW SS15

Si Christian Wijnants est reconnu pour son art du tricot, il nous a très agréablement surpris avec cette collection « Jungle-safari ». Les matières employées pouvaient sembler « excentriques », latex, et broderies de cristaux Swarovski sur bomber (la pièce de la saison).  Mais la matière clé de cette collection est un lin enduit très léger, proche du coupe-vent classique. Avec le chic et l’assurance du confort qu’offre notre fibre. Des lins légers et brillants utilisés sur toutes les pièces, du blouson sport, en passant par l’imper. Plus surprenant sur shorts, culottes et cette jupe longue aux allures safari chic. Comme le dit Maya Singer dans sa description du défilé, « le latex dans la collection avait cette iridescence similaire, mais e semblait pas autant portable ».

——————————-

« Riffing on the theme of « the jungle, » and imagining a girl lost therein, the designer stuck to relaxed, decorous silhouettes. The fabrications, meanwhile, were pretty eccentric. The key material here was a coated linen that had a rain-slicker sheen; Wijnants used the fabric a lot, in shorts and culottes and low-slung skirts, like the one in beige that made up half of a kind of latter-day safari suit. The latex in the collection had a similar iridescence but didn’t seem nearly as wearable »(Maya Singer on Style.com)

Complete collection on Style.com

  • email
  • Facebook
  • Twitter
  • MySpace
  • Print

Réveil d’une belle endormie : La maison IRFE #PFW

Parmi les Maisons de couture européennes existantes, nous aurions bien de la peine à en trouver une qui rivaliserait avec le parfum d’exclusivité qui se dégage de la Maison IRFÉ, fondée à Paris en 1924 par un couple princier : les Youssoupoff. Le nom IRFÉ est la contraction des deux prénoms de ses co-fondateurs : Irina et Félix.

Elle : Princesse Irina Romanoff, une jeune beauté éblouissante, appartenant à la famille impériale, nièce du tsar Nicolas II et petite fille préférée du tsar Alexandre III.

Lui : Prince Félix Youssoupoff, Comte Soumarokoff-Elston, descendant d’une des plus anciennes familles de

Russie est considéré comme le plus bel homme de tout l’Empire. Il fait de brillantes études à Oxford et héritera d’une grande fortune que l’on dit plus grande que celle du tsar elle- même. Dès sa plus tendre enfance, il évolue,dans les cercles de la haute noblesse russe et européenne.

L’idée d’ouvrir sa propre Maison de couture vient au Prince Félix à la suite d’un voyage aux Etats-Unis ( la rumeur veut que le Prince ait vendu le diamant mythique «L’Etoile polaire» à Cartier pour financer cette nouvelle aventure). Le lancement de la Maison de couture IRFÉ a lieu en 1924 à l’Hôtel Ritz, place Vendôme. Le traditionnel défilé des mannequins commence tard dans la nuit et se termine par un grand bal. Irina Youssoupoff – qui défile – laisse une impression inoubliable sur le public parisien plutôt blasé. Elle est reconnue par ses contemporains comme l’une des plus belles femmes de son époque et l’exemple même de l’élégance et du raffinement. Elle prêtera son allure racée aux créations de la maison IRFÉ. Muse de la marque, Irina deviendra aussi son ambassadrice.

Ressuscitée par Olga Sorokina, près de 80 ans plus tard, IRFÉ a réouvert à Paris en 2008, et présente aujourd’hui son prêt à porter de luxe pendant la semaine de la mode parisienne. Elle fabrique ses collections dans les meilleurs ateliers de France et d’Italie. Son réseau commercial est en plein développement avec plus de 50 points de vente dans le monde.

La collection IRFÉ Printemps-Eté 2015 de divise en 3 parties: un thème surplus, army, chic donnant la part belle aux parkas, blousons, vestes militaires, chinos et bermudas, une partie denim, tie and die clean, et une partie noir et blanc, soir, plus sophistiquée aux coupes précises et graphiques.

La gamme est composée de couleurs froides et sourdes avec des touches de lumière: Navy, Nuit, Kaki, Macassar, Noir, Blanc cassé et Naturel, avec des touches d’Or et d’Orange. Les matières luxueuses et techniques mettent en valeur le volume et la proportion des modèles,avec de l’agneau, du denim japonais, du lin enduit, du crêpe de Chine lavé et de sublimes cotons double face. Poches baggy en vison, piercings, rivets, oeillets et zips ponctuent cette collection au style résolument contemporain.

……………………

MAISON IRFÉ HISTORY:

Among the European Fashion Houses you will hardly find a Fashion House with such Imperial credentials as the Maison IRFÉ, which was founded in 1924 in Paris by Yousoupoff the princely couple, who gave their initials to form the name of the House.

She : Princess Irina Romanova, a young dazzling beauty ,niece of Imperor Nicolas and the favourite granddaughter of Tsar Alexandre III

He : Prince Felix Yousoupoff, Count Sumarokov-Elston was the descendant of an ancient tribe, one of the most handsome men of Russia. The heir of a fabulous fortune (the Yousoupoff were deemed to be wealthier than the Tsar himself), he was closely related to Russian and European aristocracy

The idea of opening their own Fashion House came to the Prince after a trip to the United States (according to rumour, in order to open the Maison IRFÉ, he had to sell the unique diamond “Polar Star” to Cartier jewellers). The inauguration of the Maison IRFÉ took place in 1924 in the Ritz hotel, Place Vendôme, and culminated with a spectacular ball. The appearance of the models after midnight, among them was Irina Yousoupoff, who made a lasting impression even on the blazes Parisians. Irina was famous in the French capital for her beauty. Her Aristocratic allure and flawless features attracted the most famous photographers who took countless pictures Irina wearing IRFÉ.

The sleeping beauty IRFÉ was brought back to life by its new owner Olga Sorokina, reopening doors in 2008, that had been closed for 80 years, and presents nowadays a prêt à porter de luxe during Paris fashion week. The collections are made by the best french and italian ateliers. The commercial network is currently expandingand already counts 50 points of sale over the world.

IRFÉ Spring Summer 2015 collection is divided in 3 themes: A surplus theme, military chic, placing great emphasis on parkas, army jackets, chinos, bermudas, a denim, clean tie and die section, and a more sophisticated graphic black and white theme, sharply cut, for an evening feel.

Cold and dark colours with touches of light and bright colours form the palette of this collection. Navy, Night, Khaki, Macassar, Black, White and Natural with touches of Gold and Orange. Luxurious and technical fabrics highlight the volumes and proportions : Lamb skin, japanese denim, coated linen, washed crepe de Chine and amazing double face cottons. Mink baggy pockets, piercings, rivets, eyelets and zips punctuate this collection with a definitely contemporary style.

  • email
  • Facebook
  • Twitter
  • MySpace
  • Print

Les beaux lins d’Irakli pour l’été 2015 #PFW

De son passé couture, Irakli garde la maîtrise de la matière. Matières nobles qu’ils libèrent de « leur mémoire industrielle » par la grâce des ennoblissements pratiqués dans son atelier. « Nos matières arrivent neutres d’Italie, nous les teignons nous-mêmes, pas un fil qui ne soit teinté chez nous. C’est ce qui nous permet ses couleurs fortes ou au contraire très douces, toutes uniques », nous a t-il confié. Des coton, soie et lins façonnés en silhouettes fluides mais au maintien parfois austère. Les jersey de lins rayés noirs et blanc soulignent la jambe ou glissent sur une épaule en vagues fluides; les toiles de lins solides apportent la structure et la perfection des tombés. Grande chemise blanche au petit col net, manteau et veste déstructurés en lin anthracite, robe chasuble vert frais, pantalon souple bleu de prusse, les couleurs évoquent une nature luxuriante. Les mousseline vert d’eau et vert de gris délicates, les teintes de son pays natal. Chaque pièce semble dessinée à main levée sur les elfes étranges aux yeux, pieds et mains enduits de blanc d’Espagne.

Photos Catherine Dauriac. Retrouvez notre album complet — > ICI

  • email
  • Facebook
  • Twitter
  • MySpace
  • Print

LINcroyable Récolte, LINcroyable succès !

Une bonne nouvelle pour la filière lin : ce 17 septembre 2014, LINcroyable Récolte a été récompensée par une « Mention Spéciale « comme la meilleure opération de Dispositifs événementiels de communication institutionnelle » au Grand Prix Stratégies de la Communication d’Entreprise et des Collectivités territoriales 2014.

Cette nouvelle édition présente les nouvelles tendances émergentes en communication et réalisées entre mars 2013 et mars 2014.
Le palmarès de ce Grand Prix a été dévoilé le 17 septembre dernier :
Le Jury a considéré que LINcroyable Récolte avait été la meilleure opération dans sa catégorie « Dispositifs événementiels de communication institutionnelle 2014 » et vient d’être récompensée par une « Mention Spéciale »,

Des récompenses qui complètent le palmarès de l’ensemble de la campagne de promotion du Lin Européen BE LINEN déjà distingué par :
le PRIX DES LECTEURS MEETIN toutes catégories confondues.
le GRAND PRIX AUGUSTE LUMIÈRE au Festival International de l’Image Institutionnelle et Corporate Prix des Lecteurs, toutes catégories confondues.
le DAUPHIN D’OR au Cannes Corporate Media & TV Awards.

A cette occasion, Marie Emmanuelle BELZUNG, directeur de CELC déclare: « Le talent d’Hilton McConnico, le parrainage de John Malkovich et le savoir faire de l’agence Villadalésia & Co ont su porter nos messages vers le grand public : LE LIN, une identité de terroir, une agriculture de proximité, une agro industrie vecteur d’innovation. Nous sommes très fiers de cette récompense, pour LINcroyable Récolte qui a mobilisé la Commission Européenne, le Ministère de l’Agriculture, de l’agroalimentaire et de la Forêt, et la Ville de Paris surtout les hommes et les femme de la filière lin ».

Un moment d’émotion assurée
Voir le film de l’événement sur notre page Facebook
Kiwiko pour Villadalésia & Co

  • email
  • Facebook
  • Twitter
  • MySpace
  • Print

Etude 2014 / CELC-CETELOR* LIN & CONFORT

Premier salon mondial du Textile Habillement qui regroupe toute la planète Mode, PREMIERE VISION PLURIEL a été le moment et le lieu idéal pour révéler les 1ers résultats de l’Etude LIN & CONFORT menée par le laboratoire CETELOR pour la CELC:

> Etude Lin & Confort CELC / CETELOR – 1ers résultats

+ Test de perméabilité à l’air = L’échantillon 100 % LIN fibres longues obtient les meilleurs résultats en termes de ventilation. Une fonction rafraichissante dans une application sportive en milieu tempéré, autour de 20°C.
+ Indicie de confort : Le 100 % LIN présente l’Indice de Confort le plus élevé : il est assez isolant avec une RCT de 0,044 et respirant avec une RET de 3,84. On obtient un produit confortable en Eté qui aura également un intérêt en Hiver, en adaptant le choix du fil et de l’armure.
+ Diffusion de l’humidité : Le 100 % LIN est le plus hydrophile et évacue la sueur liquide le plus rapidement.

La totalité de l’étude, incluant Moisture Management Tester + Protection UV, sera disponible sur le site www.europeanflax.com
Etude sur 5 échantillons représentatifs des variantes de compositions possibles -100% LIN – 50% COTON 50% LIN – 100% PES – 100% VISCOSE – 100% COTON
The study in its entirety will be available, including Moisture Management Tester + UV Protection on our website
www.europeanflax.com
Study conducted on 5 representative samples of possible compositional variants – 100% LINEN – 50% COTTON 50% LINEN – 100% POLYESTER – 100% VISCOSE – 100% COTTON

> Moment idéal également pour proposer aux professionnels du secteur d’adopter les 2 signatures du lin européen, EUROPEAN FLAX® et CLUB MASTERS OF LINEN® , en fonction de leur cahiers des charges. Ces 2 marques ont vocation à être reconnues par le consommateur comme gage de réassurance sur l’origine et la nature du produit qu’il achète.

EUROPEAN FLAX®
Non, le lin n’est pas une plante exotique ! Avec 80 % de la production mondiale cultivée en Europe, ce serait même plutôt LA seule fibre textile végétale issue de notre continent. Visa de qualité, EUROPEAN FLAX® préserve et valorise le Lin fibre comme exception européenne, sauvegarde son origine territoriale et ses savoir-faire non délocalisables; griffe les produits en lin à tous leurs stades de transformation, jusqu’au produit fini et dans l’ensemble de ses débouchés (Mode, Maison, Techniques).
EUROPEAN FLAX® est désormais disponible pour toute marque qui voudrait certifier la traçabilité européenne de la fibre LIN pour ses produits.
A vocation internationale, EUROPEAN FLAX® est déjà visible par les consommateurs aux Galeries Lafayette, pour leur marque ABSOLUMENT MAISON dans le domaine de l’art de vivre, linge de lit, linge de table.

contact :
_ fashion & home textiles
textile@mastersoflinen.com
_ non woven & composite industries
technical@mastersoflinen.com

CLUB MASTERS OF LINEN® :
UNE FILIERE EUROPEENNE D’EXCEPTION Faites le choix du Made in Europe ! Une culture écologiquement remarquable et un savoir-faire d’excellence unissent tous les maillons de la filière lin européenne. Rassemblés au sein du CLUB MASTERS OF LINEN®, filateurs, tisseurs et tricoteurs préservent et valorisent Qualité, Créativité et Proximité ; un véritable laboratoire d’idées et d’innovations.
CLUB MASTERS OF LINEN® garantit une traçabilité 100% Made in Europe, de la plante au fil et au tissu : une réassurance que le consommateur averti retrouvera sur les produits finis haut de gamme Mode, Maison et Art de vivre.

contact : club@mastersoflinen.com

Suivez nous sur Facebook
Twittez @linenandhemp #EuropeanFlax®

www.europeanflax.com

++ Plus d’infos++
* CETELOR – Centre d’Essais Textile Lorrain _Plate-forme technologique dédiée aux entreprises Textile Habillement, un service de Nancy Université. www.laboratoiretextile.fr
* CETELOR – Centre d’Essais Textile Lorrain _ Technology platform dedicated to Textile and Clothing companies, a service of Nancy University. www.laboratoiretextile.fr

  • email
  • Facebook
  • Twitter
  • MySpace
  • Print

#LinenTrends H15-16 : Solbiati lance Solbiati Couture

Solbiati a choisit la 19ème édition de Milano Unica pour présenter Solbiati Couture, une nouvelle ligne de tissus destinée à la confection de vêtements pour femme hautement créatifs. Déclinée dans une vaste gamme de poids et d’épaisseurs se prêtant à d’innombrables interprétations, de la veste au tailleur en passant par le costume et le manteau, la ligne conjugue les fibres naturelles de la laine, du lin, du coton, de la soie et de l’alpaga pour proposer des mélanges innovants au toucher et à l’aspect surprenants.

OPTICAL BLACK & WHITE : le net contraste des couleurs est obtenu au moyen de jeux de tissage, de micro et macro géométries, de motifs jacquard floraux et d’effets tridimensionnels, dégradé ou double face. Réalisés en mélange laine/soie, soie/coton et laine/coton, ces tissus sont parfaits pour les vestes, jupes, pantalons et manteaux.
Cette collection hiver comporte également un mélange Lin/laine en version tartan noir et blanc, en contraste ou ton sur ton. A suivre pour des lins Couture dans la collection SS16.

CROMIE : idéale pour la confection de vestes, cette collection de tissus jacquard en pure laine associe les tons pétrole, rouges, marron et bleus au noir et à des coloris naturels pour donner vie à une riche gamme d’imprimés. La version manteau à effet maille, proposée dans une coupe confortable, reprend ces tonalités avec un jeu de motifs tridimensionnels.

3D : ces tissus alliant la laine et la soie sont proposés dans un vaste choix de tissages aux effets tridimensionnels plissés, à losanges ou à épis. Simples ou doublés, qu’ils soient ou non matelassés, ils se prêtent idéalement à la confection de vêtements d’extérieur dans l’air du temps.

Fondée en 1874, Solbiato incarne depuis quatre générations un univers d’excellence. Référence indiscutée dans la production de tissus en lin et en coton, la maison allie au savoir-faire la créativité, l’innovation et la recherche de la qualité absolue, autant de valeurs qui font la renommée du Made in Italy.
Solbiati fut la première entreprise à pratiquer la teinture sur fil, une technique qu’elle utilisa pour créer un tissu crêpe, proposé ensuite dans une version plus souple, naturellement froissée. Puisant dans ses précieuses archives des modèles qu’elle revisite selon l’évolution des tendances, la maison propose, saison après saison, des tissus innovants résolument modernes.

La marque est considérée comme une championne des valeurs du Made in Italy pour sa créativité sans limites, son innovation et sa recherche de la qualité absolue.

Pour en savoir plus : www.solbiati.it

  • email
  • Facebook
  • Twitter
  • MySpace
  • Print

Victoria Beckham launches SS 2015 Collection and features linen…….

Designer Victoria Beckham now occupies a very different position within the New York fashion week. Her brand operates in the space between the avant-garde designers and the commercial brands at mass level – and having David B sitting in the front row doesn’t hurt!
Her spring/summer 2015, began with a series of three taupe linen dresses and coat-dresses, each falling to just below the knee, each with a wrap-over or double breasted fastening, each worn with a half-belt, which narrowed the silhouette while keeping the line soft and fluid. »I wanted something minimal and graphic with a slightly raw element. Over the seasons I’ve loosened up the fit of my clothes – but they still make you look long and lean, they’re still wearable. »
Victoria Beckham’s first store opens this autumn in London. Beckham joked that her store will be a family affair. « I’ll be behind the till; David will be the doorman; Brooklyn will be my Saturday boy. »
www.victoriabeckham.com

  • email
  • Facebook
  • Twitter
  • MySpace
  • Print

Victoria and Albert Museum, London, shows linen wedding dress

One of the world’s greatest museums of art and design,The Victoria & Albert, is currently showing a major exhibition “Wedding Dresses 1775 – 2014” 3 May 2014 – 15 March 2015.

This major exhibition traces the development of the fashionable white wedding dress and its treatment by key fashion designers such as Charles Frederick Worth, Norman Hartnell, John Galliano, Christian Lacroix, Vivienne Westwood and Vera Wang.

One of the wedding dresses featured in 100% linen is by Geoffrey Beene©, the USA designer famous in the 60’s and 70’s, and typifies his clean and simple silhouette. He made this dress exclusively for one of his favourite models.

Wedding ensemble, dress by Geoffrey Beene, Frank Clive hat and Beth Levine shoes, 1975. Worn by Catharina Oeschger

©Victoria and Albert Museum

www.vam.ac.uk/WeddingDresses | #WeddingDresses

  • email
  • Facebook
  • Twitter
  • MySpace
  • Print