Coup de cœur Mode « nouvelles pousses » : Sempervivum

Tout juste diplômés de l’ENSAD, Lola Royet et Gilles Baudoux construisent un vestiaire masculin basé sur la notion d’un terroir inscrit en Europe du nord. Ils ont visité le Linen Dream Lab et découvert avec nous les possibilités de la fibre lin. Tout naturellement, le lin s’est placé au cœur de leur process créatif, allié à la laine ou la soie, ou aux textiles recyclés. Sempervivum s’attelle à une réflexion éthique cohérente en s’appuyant sur une filière européenne (tisseurs et fabricants de maille irlandais, italiens et français) et une production résiliente « zéro chute » par le biais d’un travail mathématique sur les patronages. Du pantalon au manteau, c’est virtuose et visionnaire !

Plus d’infos bientôt sur notre blog

  • email
  • Facebook
  • Twitter
  • MySpace
  • Print

Les #solaires #Chanvre et #Lin I Sunglasses made from Hemp & Flax fibre composite by sam whitten

Les lunettes en bois font couler beaucoup d’encre ! Nous, on vous a trouvé beaucoup mieux. Des lunettes en chanvre et lin, à commander tout de suite !

Sam Whitten a créé ces solaires à partir de fibre de chanvre et de lin composite. « Les recherches sur le lin et le chanvre nous ont conduites à l’utilisation d’un composite imprégné eco-friendly. Après compression à chaud dans un moule, les montures sont assemblées aux branches, puis les lunettes reçoivent une résine biosourcée qui assure imperméabilité et résistance.
Pre order : http://www.hempeyewear.com/

Source Design Boom

sunglasses made from hemp fibre composite by sam whitten
all images courtesy sam whitten

sam whitten has designed and manufactured ‘hemp eyewear’, sunglasses made from a hemp fibre composite.‘research into hemp and its possible applications led to the discovery of hemp and flax fibre composite sheet material which are impregnated with an eco friendly binder,’ said whitten. the composite sheets require compression moulding under heat to form and cure the material which is normally done with machines. once the layers in the frame and legs are assembled, the sunglasses are then coated with an eco friendly bio resin to add extra waterproof and strength properties. to pre-order a pair, see here.

Source Design Boom

  • email
  • Facebook
  • Twitter
  • MySpace
  • Print

Y-PROJECT SS 15

Originaire de Bruges, Glenn Martens est sorti majeur de l’institut de la mode de l’Académie Royale des Beaux Arts d’Anvers. En 2008, durant sa dernière année, il fut recruté au sein de l’équipe de Jean- Paul Gaultier pour participer à la création de la précollection Femme et au label « G2 » pour l’Homme. Mi-2010, après avoir été l’Assistant du designer indépendant Yohan Serfaty, Martens a travaillé sur différents projets à forte visibilité pour des marques européennes comme Weekday (Groupe H&M) et Honest By Bruno Pieters. En février 2012, il lance sa ligne Femme durant la Paris Fashion Week sous son nom.

Depuis septembre 2013, Glenn Martens dirige la création des collections Homme et Femme de la marque parisienne Y/PROJECT. Les designs de Glenn Martens sont caractérisés par une structure tailleur très visuelle mélangée avec une élégance structurelle. Son travail intègre un savoir-faire technique et une atmosphère émotionnelle avec la recherche d’une grande simplicité. Combinant une coupe architecturale qui permet un très grand confort, l’approche de Glenn Martens réside dans une versatilité qui dépasse les conventions.

Y-PROJECT PRINTEMPS/ ETE 2015

Une palette lumière, un jeu de matériaux réfléchissants, du jaune vif, des éclairs de blanc et de ton sable. La base des imprimés (soie/jersey) est un jeu de tromp l’œil de faux drapés multicolores.

La collection SS15 est entièrement construites autour de différents types de lin assemblés de manière technique, cirés, huilés. Parkas réfléchissantes, shorts (en daim), hauts de cyclistes se réchauffent de perfecto denim, et de costumes ou trench-coats en panneaux de soie et de lin. La silhouette Y-Project présente une fluidité raffinée ponctuée de coupes tranchantes.

www.ritualprojects.com // Voir la collection complète sur notre album Facebook

  • email
  • Facebook
  • Twitter
  • MySpace
  • Print

ALLA SCOPERTA DEL LINO @ MUSEO MUMAT

Il materiale del lino è oggetto di scoperta e sperimentazione anche per i più piccoli! Sono molti i bambini che visitano ogni anno il Museo Mumat di Vernio (Museo Delle Macchine Tessili), partecipando ad attività speciali, durante le quali hanno modo di conoscere le diverse fibre, tra cui il lino, ed esprimere la propria creatività nei laboratori per l’infanzia, esplorando il mondo colorato di fili e stoffe per dare vita a collage tessili unici!

http://www.museomumat.it/home.htm

  • email
  • Facebook
  • Twitter
  • MySpace
  • Print

N.1 BY THOMAS MASON @PITTI UOMO

Creare un nuovo concept. Dare forma a qualcosa che non c’è e realizzarlo in cotone e lino, utilizzando il proprio linguaggio d’espressione. Questo è stato l’incipit creativo di Thomas Mason, marchio authentically British di Albini Group, per la realizzazione della sua prima collezione di accessori per uomo in lino e cotone: cravatte, papillon e pochette handmade, contemporanei, pieni di colore, a volte eccentrici, e easy to use, frutto di una expertise inimitabile. Dopo una capsule collection acquistata in esclusiva da Barney’s a New York e da Brian & Barry a Milano (in vendita da agosto 2014), Thomas Mason ha presentato a Pitti Immagine Uomo la collezione N. 1: accessori realizzati con l’eccellenza delle materie prime di Albini, tra cui i cotoni egiziani Giza 45 e Giza 87 e il lino di Normandia. Un sofisticato mix di Made in Italy – quello dei tessuti di produzione italiana – e di Made in England – quello della creatività e dell’inimitabile tradizione di Jermyn Street.

La profonda ricerca di Thomas Mason sul tinto filo, sull’abbinamento dei colori, sulle stampe e sulle strutture si unisce alla volontà del marchio di trasformare l’obbligo di indossare la cravatta in un piacere irrinunciabile. Nascono così fantasie inusuali, ricercate, al limite tra il classico e il fuori dagli schemi. E assolutamente charming. Energici abbinamenti di colore, stampe optical, righe classiche, talvolta orizzontali; i toni dei blu, degli azzurri e dei grigi, ma anche i mélange… linee diverse, da adattare all’occasione e al mood, ma medesima espressione del know-how di Albini.

Nasce a Pitti Uomo il nuovo oggetto del desiderio, firmato Thomas Mason!

http://www.albinigroup.com/it/brands/thomas-mason

Create a new concept. Shape it into something not out there and make it happen in cotton and linen, using their language of expression.

This was the creative mission of Thomas Mason, the authentically British brand of the Albini Group, for the creation of its first collection of accessories in linen and cotton: ties, bow ties and handkerchiefs.  Handmade, contemporary, colourful, sometimes eccentric, and easy to use, the result of a unique expertise.

Following a capsule collection acquired by Barney’s New York and Brian & Barry in Milan (on sale from August 2014), Thomas Mason presented at Pitti Immagine Uomo Collection No. 1: accessories made with the excellent raw materials of Albini, including Egyptian cotton Giza 45 and Giza 87 and Normandy linen. A sophisticated mix of Made in Italy – as the fabrics are of Italian production – and Made in England – that of creativity and inimitable tradition of Jermyn Street.

The extensive research of Thomas Mason in yarn-dyed, the best combination of colours, diversity of prints and structures combine together to simply transform the obligation of wearing a tie into an irresistible pleasure!

This is how fantasy is born, researched, whether within the classical and sometimes outside of the box. It is absolutely charming. Energetic colour combinations, optical prints, classic stripes, sometimes horizontal; tones of blue, navy and grey, also in mélange…different themes to fit the occasion and the mood, but always  with the same expression of the know-how of Albini.

Born at Pitti Uomo is the new object of desire, signed by Thomas Mason!

http://www.albinigroup.com/en

  • email
  • Facebook
  • Twitter
  • MySpace
  • Print

#LinenTrends : Le luxueux #lin nomade de Jannissima

En 2006, fraîchement diplômée de la Design Académie d’Eindhoven (NL), la jeune Jannita Van den Haack se lance dans la création de bijoux en verre et de bagages éco-conçus. La même année, son sac à dos éco-chic raffle le Prix du Public aux Dutch Design Award. L’année suivante, elle reçoit une mention spéciale aux ISPO Fashion Award (Allemagne). En 2008, c’est l’Italie qui la remarque pour sa ligne de bagages ‘Velina Volante’ (finaliste au Prix Diesel International Design Talent). Son style ? Un design luxueusement traité par des matériaux nobles comme le lin waxé déperlant et le cuir au tannage végétal, une touche féminine ultra contemporaine. Tous ses produits sont fabriqués aux Pays-Bas ou en Italie, dans de petits ateliers familiaux. Et aujourd’hui distribués dans son concept-store à Eindhoven et dans des boutiques sélectives à l’international.

Nomada Linen

Dédiée à l’art du voyage raffiné, cette collection de six pièces s’accorde avec les modes de vie nomades des femmes (et des hommes) d’aujourd’hui. Taillés dans un lin brut waxé, ces sacs sont transformables: de cours de yoga en séance shopping, en passant par un tour à la plage, les lanières en cuir accueillent une serviette, et la pochette intérieure zippée sécurise les documents de voyage. Mention spéciale pour le trolley transformable en cabas. Coupé dans le même lin imperméable, il est doublé d’une couche de chanvre traitée en isolation thermique. Ce trolley devient glacière pour les pique-nique d’été ! Quant au cabas- shopper, il se métamorphose en pochette.

Lin et cuir écologiques

La ligne Nomada se distingue par ses couleurs naturelles et son aspect brut de luxe. Les sacs sont fait du cuir le plus eco-friendly qui possède aussi des qualités anallergiques. Ce matériau extra doux et souple est mélangé à un lin issu de culture européenne. Cet lin possède un aspect naturellement brillant rendu déperlant par un coating écologique à base de cire d’abeille.

Intéressés ? On pourra visiter son concept-store (à Eindhoven ou en ligne)

www.jannissima.com

  • email
  • Facebook
  • Twitter
  • MySpace
  • Print

Portrait robot de la Fashion Addict française

Les Françaises aiment la mode, c’est un fait avéré. Pour aller plus loin, la fédération Française du Prêt-à-Porter féminin a souhaité analyser ce rapport spécial des femmes avec les marques de mode pour mieux comprendre leurs attentes et fournir des clés aux marques pour leur développement. Comment consomment-elles ? Qui sont les prescripteurs. Si le shopping plaisir reste un moteur pour 8 Françaises sur 10, elles le mettent à profit pour exprimer leur personnalité (55%) plus que pour coller à des tendances ou des codes sociaux. Dévoilé le 19 juin dernier, ce sondage, réalisé online du 5 au 13 mai 2014 et conduit par l’IFOP auprès de 1003 femmes âgées de 15 à 65 ans, est plein de surprises !

LA MODE : UN PLAISIR PERSO DE TOUS LES INSTANTS

Plaisir avant tout personnel pour 80 % des sondées, un peu moins pour les plus de 55 ans (72%), la mode est un moyen d’expression, pour soi, pour se faire plaisir (70%), pour être soi-même (51%). Chiffre qui monte à 56 % pour les plus de 35 ans. Un achat plaisir mais maîtrisé: avec un budget moyen mensuel de 63€, seules 20 % des Françaises font des folies « une fois par mois », une proportion plus forte chez les moins de 35 ans (29%).  Première surprise, « Etre à la mode », ne veut rien dire (13%);  et surtout pas avoir  » le même style que son groupe d’amis » (la réponse tombe même à 2% même chez les moins de 35 ans).  Pour la grande majorité, La mode c’est tous les jours (50%) et accessible à tous (71% – Paris 80%). Le rituel d’habillement est d’ailleurs moins codifié que par le passé: jeans, t-shirt et haut décontracté arrivent en tête des tenues-types, quelque soit les circonstances (même pour « sortir).

UNE FOIS PAR MOIS PLUTOT EN CENTRE COMMERCIAL

Accro du shopping ? Sur 10 Françaises, 5 font du shopping moins d’une fois par mois et 5 au moins une fois par mois. Pour un budget mensuel moyen de 63 € qui tombe à 53 € pour les 55-65 ans (88 € à Paris, 72€ pour les 15-24 ans).  Elles plébiscitent les centre commerciaux (42% – Paris 51%). Cependant 25% d’entre elles  surfent volontiers sur Internet (31 %  des 35-44 ans)  ou visitent les commerces de centre-villes. Grands magasins et outlets n’ont que peu leur préférence (7% et 3%), malgré les besoins ou l’envie de faire de bonnes affaires (52%).

INSPIRATIONS

Elles se font confiance, savent ce qui leur va (75%- chiffre qui monte à 84 % pour les 45-65 ans). En revanche, le chiffre tombe comme un couperet: seulement 4% font confiance à un vendeur en boutique ! Un résultat dramatique qui a inspiré la création du Fashion Training Shop, un service de la Fédération Française du PAPF lancé dès la rentrée 2014. Cette école s’adresse aux personnels de vente en retail et s’appuiera sur du conseil en image et des techniques de vente.

Si 69% des Françaises voient dans la mode une dimension artistique, le chiffre reste à nuancer. Seules 17 % sont tranchées dans leur avis, notamment les -35 ans (22%). La mode est considérée comme « revisitée (50%), répétitive (26%). Seules 15 % des sondées la jugent innovante et créative ! Les Françaises sont plus inspirées dans leur choix par les personnes du quotidien (48%) ou par Internet, surtout les 15-24 ans (20%), que par les célébrités (10%), les créateurs ou couturiers (9%). Les marques d’accessoires et PAP tirent leur épingle du jeu avec un 43 % très honorable. Y verrait-on le fruit des politiques exponentielles de webmarketing  via les réseaux sociaux (Pinterest et Instagram en première ligne) ?

Pourtant, leurs réponses divergent quand on leur demande « qui fait la mode aujourd’hui? »: les célébrités arrivent en tête avec 45% (53% chez les 15-24 ans), suivies par les media (35%) et les marques (33%-39% chez les +55 ans), les créateurs vs les personnes du quotidien (30%), le luxe (31 %). Les bloggeuses tiennent la lanterne rouge avec 13%, même si elles sont suivies par 20% des 15-24 ans.

Côté couleurs, le noir garde son avance quand il s’agit d’élégance et de chic (69%). Il cède devant le rouge pour la séduction (18% vs 55%). Orange, jaune, violet et rose représentent l’originalité. Le bleu reste la couleur de la détente (35%).

LES INDISPENSABLES DU DRESSING

Le jean reste l’arme absolue pour 22 % des Françaises qui ne s’en sépareront jamais ! Surprise ? Pas tant que ça. Le denim est dans toutes les collections, enseignes comprises. Plus de la moitié des Françaises estiment que le vêtement est primordial pour être à la mode, mais 73% pensent que l’accessoire est important (79% des 18-24 ans et des CSP A). Côtés, chouchous des dressings, et sans surprise après des années de it-bag, la chaussure (38%) détrône le sac (19%), l’écharpe (14%) et les accessoires cheveux  (3%).

DES ATTENTES FORTES MAIS PAS SUR L’ORIGINE DES PRODUITS

Sans surprise, plus de la moitié des sondées demandent un bon rapport qualité prix et des produits qui durent dans le temps. Curieusement, cette exigence ne scrute pas les étiquettes: seules 6% déclarent exiger des « conditions de production éthiques »… Même si 12%  s’intéresse à une Origine Made in France (16 % des 45-65 ans).

++ ALLER PLUS LOIN++

Visuel © Kiraz

Lire le Baromètre Européen du lin (CELC _ BVA) dévoilé le 16 juin 2014

Suivez nos infos Mode, Déco, Innovations sur Facebook, Twitter ou en vous abonnant à notre newsletter mensuelle sur le site www.europeanflax.com

  • email
  • Facebook
  • Twitter
  • MySpace
  • Print

IL LINO IN VETRINA, SCAGLIONE NEW OPENING!

Il Maglificio Scaglione, azienda dell’eccellenza italiana per la maglieria pregiata, apre un nuovo negozio a Milano, in Corso di Porta Romana, una delle maggiori arterie cittadine. Nelle nuove vetrine troviamo interessanti proposte in lino per la PE 2014! Per la donna, un divertente top disinvolto, in jersey di lino e cotone, dai colori freschi e brillanti, informale ed easy to wear. Per l’uomo leggerissime polo e cardigan con zip, realizzati con pregiati filati in lino, talvolta in mischia, per un look più classico ma interpretato in chiave casual, mai tradizionale!

  • email
  • Facebook
  • Twitter
  • MySpace
  • Print

SS15 Preview – Jours Après Lunes: les dessous de lin made in Innovation

Jolie collection misant sur l’innovation textile, Jours Après Lunes habille petits et grands de la tête au pied dans une esprit « Luxury Cruise ». Sophie et Mélanie sont sœurs, elles axent leurs recherches sur l’apport de valeur ajoutée et de douceur des matières qu’elles utilisent. Vous cherchez des dessous en lin ? Cette mini-garde-robe novatrice est particulièrement consacrée aux enfants de la naissance à huit ans et agrémentée de pièces pour jeunes filles et quelques coordonnées pour femmes (jusqu’à la taille L/40).
Côté matières

Le plus grand soin est apporté à leur sélection, comme  les luxueux jerseys en lin (collection Smart 100 % lin pour l’été – photo 1), soie ou laine mélangés (pour l’hiver) qui protègent et choient le corps au quotidien; les viscoses Modal en cellulose de bois qui caressent la peau; les protéinesde lait antibactériennes et hydratantes qui apportent une sensation soyeuse; les cotons nouvelle génération issus de la recherche technologique ou biologique qui respectent le corps et l’environnement; les microfibres « seconde peau » qui s’oublient totalement au porter; les fibres élasthanne qui apportent leur élasticité et libèrent les mouvements… Toutes les matières utilisées par Jours après Lunes sont certifiées «Oeko-tex*» (premier label visant à garantir les qualités humano-écologiques des textiles).

Preview « Printemps-été 2015, « Sunshine Collection », une belle collection d’été, mélangeant vêtements de bain de qualité et tenues balnéaires.
La collection du soleil par Jours après Lunes sera présentée au salon de la mode enfantine Playtime Paris du 5 au 7 juillet.

« Sunshine Collection » par Jours après Lunes, est un vestatire complice, ready to go et ready to wear qui simplifie la vie avec des petites pièces faciles (t-shirts, jupes, shorts, robes, maillots de bain…) pour s’habiller de la tête au pieds et du dessous jusqu’au dessus.Une belle collection d’été, mélangeant vêtements de bain de qualité et tenues balnéaires.

« Les produits sont  raffinés à la française mais aussi innovants et hautement qualitatifs. Jolis maillots de bain qui protègent la peau des rayons du soleil, robes bains de soleil en jersey de lin tricotés qui apportent de la douceur et de la fraicheur… Jours après Lunes ce sont des vêtement beaux et intelligents pour petits et grands ! Si frais, si français… », déclare fièrement Sophie.
Parmi les nouveautés cette saison, nous allons avoir quelques pièces pour les garçons : T-shirts, shorts, maillots de bain et sous-vêtements très doux et confortables (notamment un petit caleçon et boxer avec une structure hamac qui apporte du maintien et un bien-aller irréprochable). Nous développons aussi quelques accessoires innovants : chapeaux anti-UV et serviettes compacts qui sêchent vite.
Nos lignes phares restent les rayures, le lin (photo 2) et les maillots de bain anti-UV. Nous aurrons aussi quelques pièces plus luxueuses, en particulier des robes dans un esprit « luxury cruise » pour répondre aux besoins des marchés comme les US et le Japon avec lesquels nous allons débuter via de grands distributeurs et avec la préparation de collections capsules en co-branding avec des marques locales pour soutenir notre entrée sur ces marchés.
Au niveau de nos inspirations, cette saison, nous continuons à puiser dans les codes français de la mode avec toujours les rayures en vedette et l’introduction d’un vichy sur les pièces maillots de bain mais aussi sur les pièce beachwear. Nous revisitons aussi le Liberty® sur une matière « intelligente », hyper douce, confortable et totalement seconde peau pour les pièces de sous-vêtements et beachwear. »
++ Plus d’info++

Points de vente : sur leur site (avec de jolies soldes, notamment sur les pièces en lin)
France et International
Jours après Lunes – Made (in) Innovation
www.jours-apres-lunes.com
https://www.facebook.com/pages/Jours-Apres-Lunes
http://vimeo.com/49899406
Le Studio du Dessous sarl – Underwear expert
5, avenue Richerand 75010 Paris – France
+ 33 (0)6 80 07 23 50 / + 33 (0)1 77 10 75 87
  • email
  • Facebook
  • Twitter
  • MySpace
  • Print

Baromètre européen du lin 2014 : un état des lieux / CELC-BVA

La Confédération Européenne du Lin et du Chanvre (CELC) a confié à l’institut BVA la réalisation du BAROMÈTRE EUROPÉEN DU LIN 2014, vaste sondage online pour évaluer le niveau de connaissance, les perceptions et les usages du lin auprès des consommateurs. A vocation annuelle, cette enquête a été menée auprès d’un échantillon représentatif de 1 000 personnes par pays, âgées de 18 ans et plus en France, Italie, Belgique et Grande-Bretagne, quatre bassins référents de la production et de consommation du lin européen.
Les résultats de ce BAROMÈTRE EUROPÉEN DU LIN 2014 ont été complétés par des données issues de l’étude BVA relative aux nouveaux enjeux du Développement Durable (Baromètre des pratiques et sensibilités durables).
English version to be read HERE.

Un lin omniprésent dans notre quotidien et qui pourtant représente moins de 1% des fibres textiles dans le monde.

D’où vient le lin ? Loin de chez nous ? Pour 57% des interviewés le lin est cultivé au-delà des frontières européennes, 19% n’en connaissent tout simplement pas l’origine.
Non, le lin n’est une plante exotique. Seule fibre textile végétale issue de notre continent, le lin est une exception européenne : 80% de la production mondiale en est issue. Pourtant, près de 8 européens sur 10 l’ignorent ! Fibre désirable, le lin répond aux attentes d’un consommateur qui clame sa quête d’éthique et de traçabilité : 61% d’entre eux se disent prêts à payer davantage pour un produit en lin européen certifié.

Seule fibre végétale originaire du continent, le lin est une exception européenne, dont la culture est localisée sur une large bande côtière, de la Normandie au Nord, de la Belgique aux Pays-Bas : de Caen à Amsterdam. 51% DES PERSONNES INTERROGÉES SONT PERSUADÉES QUE LA CULTURE DU LIN EST DÉLOCALISABLE !

POURTANT, LE LIN EUROPÉEN DE QUALITÉ PREMIUM RESTE INDISSOCIABLE DE SES TERROIRS D’ORIGINE.

Son excellence résulte de la rencontre non répliquable ailleurs dans le monde entre le savoir-faire inaliénable des liniculteurs et des atouts géo climatiques indispensables : un climat océanique naturellement humide, une faible amplitude thermique et des sols généreux.
Un savoir-faire acquis de génération en génération. Une culture et une transformation du lin qui nécessitent une main d’œuvre importante*, qualifiée et locale. Un travail d’équipe où l’agriculteur travaille de concert avec le teilleur : un autre atout non délocalisable de l’Europe du lin.
Une réalité “agri-culturelle”, mariage fertile entre respect des traditions et innovation constante qui assure au lin européen la meilleure qualité et productivité mondiale !

Un lin écologiquement remarquable dont 78% des interviewés n’en connaissent pas les conditions de culture ; ne savent pas que le lin est avant tout une fibre éco responsable : zéro déchet, zéro irrigation, zéro défoliant, zéro OGM !

Avec respectivement 42% et 39% de linen addicts, les Italiens et les Britanniques arrivent en tête de la consommation du lin en Europe. 55% des Belges et des Français se déclarent acheteurs occasionnels. Des français en queue de peloton chez qui on retrouve le plus fort pourcentage de non acheteurs : 14%.

Une demande essentiellement textile qui s’exprime à 60% dans la mode et opère un retour remarqué dans l’Art de Vivre (57% linge de maison, 41% decoration, 35% linge de bain) où ses usages sont démultipliés; bouscule l’industrie des composites en fibre végétale à haute performance. De la silhouette vestimentaire au design le plus épuré, du canapé ou des rideaux aux linges de lit et de table, du peignoir à la raquette de tennis, le lin est omniprésent.

Chacun y trouve son compte : 67 % des italiens consomment le lin pour sa naturalité, 35% des Français l’apprécient pour sa légèreté et son confort, 22% des Belges et des Britanniques privilégient sa résistance.Ils sont tous unanimes pour déclarer à 87% que le lin est une fibre innovante ; 88% vont même le qualifier d’atout pour l’Europe !

Une origine Europe qui s’impose comme principal levier d’achat du lin.

Si pour 62% des interviewés le prix demeure un frein, ils sont tout autant – 61% – à se dire prêts à payer davantage pour un produit à base de lin certifié.

Réponses de la filière européenne du lin : les marques European Flax® – visa qualitatif d’un lin fibre européen de qualité premium tous débouchés – et Club Masters of Linen® – sceau textile de la traçabilité et de l’excellence européenne sont autant de réassurances proposées au consommateur.

Ces deux marquent griffent les produits en lin à tous leurs stades de transformation, jusqu’au produit fini et se retrouvent sur l’étiquetage dans les lieux de vente : un support évalué comme primordial par les interviewés!

—————————————————————————————————————————————————————

SEE ENGLISH VERSION HERE

Follow us

Website  / www.europeanflax.com

Facebook Page : La confédération européenne du lin et du chanvre

Twitter : @linenandhemp

  • email
  • Facebook
  • Twitter
  • MySpace
  • Print

SS15 – How Rubio kids, Kate Moss and the Rolling Stones melt in Linen

The children´s fashion brand RUBIO KIDS presented at the fair “El Dia Magico by Fimi” in Madrid a suit made up of a combination of jacket and trousers to be worn by girls when they receive the First Communion at the Church. • The brand uses as its inspiration the avant-garde and masculine outfit worn by Bianca Jagger at her wedding to the famous Rolling Stones singer, Mick Jaegger. The children´s wear brand RUBIO KIDS presented its “First Communion 2015” fashion collection at the fair « El Día Mágico by Fimi » (The Magic Day by FIMI) which was held on from the 16th until the 18th May 2014 at the emblematic “Royal Tapestry Factory” in Madrid, Spain.

The tailored trouser-suit for girls
The new collection, designed by Rafa Sanchez, the Art Director of the brand, is inspired by the weddings of two world famous top models who got married to singers.Inspired by the design worn by Bianca Jagger (Yves Saint Laurent´s style) during her wedding in 1971 in the French Riviera´s glamorous town of Saint Tropez to the lead singer of the Rolling Stones. Although the model and former wife of Mick Jagger wore a two-piece jacket and long skirt, RUBIO KIDS model takes the atmosphere of hippy glamour trousers.The other choice is Kate Moss, who wore a John Galliano´s design for her marriage to the rocker Jamie Hince in the rural setting of the English countryside. A romantic dress, without extravagance and with a nostalgic RUBIO KIDS’ vintage touch at the same time.

Rubio kids Spring Summer 15

Rubio kids remains true to its spirit but with the signature of Rafa Sánchez (a designer who has worked for Vivienne Westwood and Dolce & Gabanna), taking so a more  » risky  » style. Sánchez rescued the “Flower Power movement” through colours, designs, patterns and accessories. Gauze, tulle, organza or voile embroidery show apricot or pearly white tones. Simple forms which are sometimes elaborated, but always with a nod to a liberating and happy style. The floral shapes even take over the designs to reclaim their drawings. Accessories also use applications like wild leaves, grapes, wild flowers…
The team continues to trust in the sailor spirit for boys but this time renewing the navy marine color (getting closer to the sailors of the 50´ indigo blue). Parkas with chamacos in raw tone, stripes in black, thread neated patches at the elbows with and woven poplin shorts in linen.
Regarding footwear, we have Oxford leather and linen brogues and moccasins for boys and wing-tipped pumps for girls.

See this most inspiring collection here : www.rubiokids.com

  • email
  • Facebook
  • Twitter
  • MySpace
  • Print